A propos de nous

Print

Via Bruxellensis, La Voie de Bruxelles

Club d’Arts Martiaux Historiques Européens (AMHE)

Ce club est issu d’une volonté de son fondateur de faire en sorte que Bruxelles puisse aussi voir les AMHE s’épanouir en son sein.

C’est donc au 16 juin 2015 qu’a eu lieu le premier entraînement de ce nouveau club, regroupant un grand nombre de personnes intéressées par le sujet, comprenant des pratiquant·e·s plus ou moins expérimenté·e·s d’AMHE qui avaient dû aller loin de Bruxelles pour trouver de tels enseignements ou qui devaient se débrouiller dans leur coin. Via Bruxellensis a donc permis à chacun·e de trouver un lieu où s’adonner aux AMHE qui soit proche, à Bruxelles.

2015-06-16_21-09-44_DSC_5503_DxO

RyuMuHNIpEEOO5AOSCKYXG7yKRkacHAMGtjaxAAb312yEvLjv6vhH26CStsAOuzbhgc80qYia0rMyZYx8UhVFuS2QOwk4A7ptYtHrQurhhx-1RVmXByz6ywvL059EyQPour le moment, nous travaillons surtout des techniques de combat à l’épée longue du Moyen Age, des 14ème et 15ème siècle, telles que pratiquées dans la tradition allemande de Johannes Liechtenauer, avec des analyses de techniques de lutte et de dague, le tout dans le style de combat non armuré, le Blossfechten, mais le club est ouvert à tous types de pratiques et tous sujets basés sur l’étude de sources historiques dans les très large cadre des AMHE.

Vous pouvez trouver les informations pratiques concernant les entraînements en cliquant ici.

De_Fechtbuch_Talhoffer_018La discipline des Arts Martiaux Historiques Européens (A.M.H.E.) consiste en l’étude des méthodes et systèmes de combats ayant existé sur le territoire européen dans son passé, lointain ou proche, sur base de sources historiques, principalement via les traités et manuscrits de combat laissés par les maîtres et élèves de l’époque.

i33Cela couvre des pratiques aussi variées que l’escrime médiévale à l’épée longue, à l’épée et à la bocle, à la dague, la lutte, le combat à la rapière de la Renaissance, le self-defense de l’époque de Sherlock Holmes (le bartisu / bartitsu) voire les techniques de combat à la baïonette enseignées lors de la Première Guerre Mondiale.

Vous pouvez consulter des sources historiques ou des auteurs qui en discutent dans la partie Ressources de notre site.

Pour visualiser ce que cela représente en pratique, vous pouvez aller voir les vidéos suivantes:

Notre club fait partie de la Belgian HEMA Federation « Societas Belgarum Scientae Nobilis »

Elle-même faisant partie de de la fédération internationale IFHEMA.

Notre club a aussi établi un partenariat avec la Fédération Francophone des Cercles d’Escrime de Belgique (FFCEB).

Ce qui nous ouvre la porte aux formations de l’ADEPS pour la bonne qualité de nos instructeurs.


Les Instructeur·trice·s

Dans le domaine des AMHE, il n’y a pas d’instructeur·trice à proprement parler. Par définition, les seuls détenteur·trice·s du savoir martial étudié sont mort·e·s depuis longtemps, il y a donc un groupe de gens cherchant à reconstruire et reconstituer le geste tel qu’il aurait pu être, sur base des sources historiques retrouvées.

Il n’y a donc pas un « maître·sse » détenteur·trice d’un savoir qui le transmet à ses « apprenti·e·s », il y a un groupe d’apprenti·e·s tentant de décoder le savoir du maître, Johannes Liechtenauer par exemple. Tout un chacun peut venir proposer une approche d’étude à travailler lors d’un cours.

Néanmoins, quelques membres plus expérimenté·e·s font partager ce qu’ils·elles ont déjà pratiqué à ceux qui ne se sentent pas encore prêts à travailler sur les sources par eux·elles-mêmes.

Benjamin Cassart

Benjamin Cassart

Ancien membre fondateur du club bruxellois l’Académie Talhoffer et fondateur de Via Bruxellensis.

Membre du bureau de la SBSN.

Possède une longue expérience dans divers arts martiaux et systèmes de combat, principalement le combat à l’épée longue avec 15 années consacrées à son maniement dans le cadre de la reconstitution médiévale et ceinture noire en karate shotokan, mais également de l’escrime sportive (fleuret, épée, sabre), du jujitsu hakko-ryu, du jujitsu brésilien, du kendo, du iaido, du soo-bak-do. Etudie également dans d’autres clubs AMHE (Invirtus et Salle d’Armes Jean le Noir/Bruselas Destreza) et participe à de nombreux stages, nationaux et internationaux, que ce soit pour élargir le domaine d’expérience en AMHE ou pour approfondir diverses techniques et notions. Est également occasionnellement instructeur à des stages à l’international.

Interview par BX1: http://bx1.be/emission/tas-2-minutes-benjamin-cassart-escrimeur-medieval/